ACT cumule plus de 60 ans d’expérience dans le secteur de l’employabilité et se classe comme un organisme phare en Montérégie. Cette nouvelle organisation est composée d’une équipe de 36 professionnels qui s’engagent à accompagner chacun des individus de manière investie vers l’atteinte de leur objectif.

ACT, une équipe à votre service !

Sophie MoisanSalima MazouzSaheen MullooPierrette MarcottePascale RobinNicoleta CaraulanMylène ForgetMicheline RichardMarilou HarveyMarie-Ève SiroisMarc-André CharretteKasia LechJulie RoussinJoelle St-PierreJoanny GirardEvangelos SciadasÉmilie Ngo Titi SongÉlise TessierDiana DancuClaudine LepageChantal PérusseChantal BélangerCarolyne DroletCaroline JoannetteAndrée-Anne Meloche MoreauAlexandra ValleAlexandra BergeronAlain GaillouxCaroline Roy

Blog

Accueil  /  La RédACT'   /  C’est quoi le féminisme numérique ?

C’est quoi le féminisme numérique ?

quoi feminisme numerique

C’est quoi le féminisme numérique ?

 

Quand je m’entends poser cette question, j’ai l’impression d’entendre ma fille qui me pose de grandes questions philosophiques sur la vie. Elle et moi, avons déjà eu la conversation sur l’égalité hommes-femmes, les féministes, l’inégalité des chances, dans des mots d’enfants bien sûr. En tant que militante féministe qui s’affiche fièrement, l’éducation et la sensibilisation sont pour moi des outils puissants. J’ai décidé que même mon approche professionnelle en serait teinté par ce fameux féminisme numérique.

Alors que le mois de mars bat son plein, célébrant le mois du droit des femmes, il est crucial de se pencher sur un aspect essentiel de notre ère actuel : l’impact des avancées technologiques sur les femmes. Le mouvement du féminisme numérique utilise les avancées technologiques et les plateformes en ligne pour promouvoir l’égalité des genres, l’autonomisation des femmes et la justice sociale. Dans cet article, j’explore les multiples facettes de celui-ci, allant de ses définitions à ses impacts sur la société, en passant par les défis et les opportunités qu’il représente.

 

Définition et portée

Le féminisme numérique est bien plus qu’un simple hashtag, quoiqu’ils sont en mesure d’être porteurs de bouleversement sociaux, suffit de penser au #MeToo. Il s’agit d’un mouvement qui tire parti des outils numériques pour créer un changement tangible dans la vie des femmes. Cela englobe une gamme variée d’activités en ligne, telles que le partage de contenus féministes, les campagnes de sensibilisation, le militantisme en ligne et la création de communautés virtuelles axées sur le enjeux que vivent les femmes. À l’heure où les médias sociaux et la connectivité en ligne dominent nos vies, le féminisme numérique se doit d’émerger comme une force puissante pour l’égalité des sexes.

 

Les impacts

Les avancées technologiques telles que l’intelligence artificielle, l’automatisation et les médias sociaux ont le potentiel de transformer la vie des femmes de manière significative. D’une part, ces technologies offrent des possibilités d’autonomisation économique, d’accès à l’information et de connexion sociale. Pensons par exemple, à l’avènement des médias sociaux qui ont offert aux femmes un espace pour se connecter, échanger des idées et trouver du soutien social.

D’autre part, elles posent des défis tels que l’exclusion numérique, les menaces pour la sécurité en ligne et la perpétuation des stéréotypes de genre. Les femmes sont souvent désavantagées en termes d’accès aux technologies et de compétences numériques, ce qui peut les laisser à la traîne dans une économie de plus en plus numérique. Ce sont aussi elles qui sont plus susceptibles d’être victimes de harcèlement en ligne, de cyberviolence et de violations de la vie privée, ce qui peut avoir un impact négatif sur leur bien-être et leur participation en ligne. Les médias sociaux et les algorithmes peuvent aussi renforcer les stéréotypes de genre, influençant les choix de carrière, les normes de beauté et les rôles sociaux traditionnels.

«Pour Alexandra Dupuy, doctorante en sociolinguistique à l’Université de Montréal et spécialiste de la communication inclusive, cette constatation est primordiale.  »Dès leur tout jeune âge, cette représentation androcentrique indique aux filles qu’on ne fait pas référence à elles dans la langue. La science a démontré que cela peut avoir des conséquences sur les choix de carrière, sur les milieux de l’emploi, précise-t-elle. »»

Il est essentiel de comprendre ces nuances pour maximiser les avantages et atténuer les risques associés aux avancées technologiques.

 

Inégalités de genre

Malgré les progrès réalisés, les inégalités de genre persistent dans les domaines de la technologie. Les femmes sont sous-représentées dans les carrières des STIM (sciences, technologies, informatiques et sciences) et font face à des écarts de rémunération significatifs. Selon les dernières études, les écarts sont encore de 20% par rapport à leurs homologues masculins. Ces inégalités sont alimentées par des biais de recrutement, des stéréotypes de genre et des barrières structurelles qui persistent dans notre société.

Cependant, des initiatives telles que les programmes d’éducation, le mentorat et les efforts pour créer une culture de travail inclusive cherchent à renverser cette tendance et à promouvoir une plus grande représentation des femmes dans l’industrie technologique. Cette représentation est primordiale si on veut que les femmes partagent leurs expériences, leurs perspectives et leurs revendications. Cela permet ainsi d’amplifier leurs voix et de mettre en lumière des questions souvent marginalisées dans les milieux de travail.

 

Le féminisme numérique à l’avant-plan

Les mouvements et les campagnes féministes en ligne peuvent exercer une pression sur les décideurs politiques, les entreprises et les institutions pour qu’ils prennent des mesures concrètes en faveur de l’égalité des sexes et de la justice sociale, contribuant ainsi à des changements tangibles dans la société. Par exemple, à l’aide de mouvements, de campagnes et de plateformes en ligne. Des hashtags viraux comme #MeToo ont donné une voix aux survivantes de harcèlement et violences sexuels et mis en lumière les failles de notre système de justice. Tandis que des campagnes telles que #BringBackOurGirls ont mobilisé un soutien mondial pour les filles enlevées au Nigeria. Des plateformes de partage de contenu telles que Medium et YouTube offrent aux femmes un espace pour partager leurs histoires et leurs perspectives sur une variété de questions liées au genre.

 

Ce ne sont que quelques exemples de comment ce concrétise cette approche. Le féminisme numérique représente une force puissante pour le changement dans notre société numérisée. En amplifiant les voix des femmes, en mobilisant pour le changement social, en sensibilisant et en éduquant, et en créant des communautés inclusives, le féminisme numérique ouvre de nouvelles voies vers l’égalité des genres et la justice sociale. Il est temps de saisir le potentiel transformateur de la technologie pour façonner un avenir plus égalitaire et inclusif pour tous.

 

Quelques exemples de rôles professionnels à visés féministes : 

  • Responsable des médias sociaux pour les organisations féministes
  • Développeur ou designer web pour des plateformes féministes
  • Analyste de données pour la recherche sur le genre
  • Journaliste ou rédacteur pour des médias féministes en ligne
  • Spécialiste du marketing numérique pour des campagnes féministes
  • Consultant en communication pour des organisations féministes
  • Formateur ou conférencier sur le féminisme en ligne

 

Pour plus de conseils et pour faire avancer vos réflexions sur le monde du travail, ne manquez pas nos derniers articles de la RédACT’. Rejoignez-nous sur FacebookLinkedlnInstagramTikTok

Rédaction:  Elodie Mériaux, conseillère en développement numérique chez ACT