ACT cumule plus de 60 ans d’expérience dans le secteur de l’employabilité et se classe comme un organisme phare en Montérégie. Cette nouvelle organisation est composée d’une équipe de 36 professionnels qui s’engagent à accompagner chacun des individus de manière investie vers l’atteinte de leur objectif.

ACT, une équipe à votre service !

Sophie MoisanSalima MazouzSaheen MullooPierrette MarcottePascale RobinNicoleta CaraulanMylène ForgetMicheline RichardMarilou HarveyMarie-Ève SiroisMarc-André CharretteKasia LechJulie RoussinJoelle St-PierreJoanny GirardEvangelos SciadasÉmilie Ngo Titi SongÉlise TessierDiana DancuClaudine LepageChantal PérusseChantal BélangerCarolyne DroletCaroline JoannetteAndrée-Anne Meloche MoreauAlexandra ValleAlexandra BergeronAlain GaillouxCaroline Roy

Blog

Accueil  /  La RédACT'   /  L’intégration des employés issus de la diversité de genre et sexuelle

L’intégration des employés issus de la diversité de genre et sexuelle

diversité sexuelle genre

Dans un contexte où la diversité et l’inclusion deviennent des enjeux majeurs pour les entreprises, l’intégration des employés issus de la diversité de genre et de la diversité sexuelle (LGBTQIA+) revêt une importance particulière. Les entreprises qui réussissent à créer un environnement inclusif non seulement attirent et retiennent les talents, mais bénéficient également d’une dynamique de travail plus innovante et, souvent plus productive. L’inclusivité en milieu de travail signifie la création d’un environnement où chaque employé, quel que soit son genre ou son orientation sexuelle, se sent respecté, valorisé et soutenu.

Les défis de l’intégration des employés LGBTQIA+

Malgré les avantages évidents, les employés LGBTQIA+ rencontrent souvent des obstacles significatifs en milieu de travail. Ceux-ci peuvent inclure la discrimination, les micro-agressions et un manque de reconnaissance des besoins spécifiques. Selon une enquête de Stonewall, une organisation britannique de défense des droits des LGBTQIA+, 35 % des employés LGBTQIA+ ont dissimulé leur orientation sexuelle par peur de la discrimination. Ce sont des populations qui vivront des effets contradictoires quant à certaines politiques mises en place sur le milieu de travail. En effet, le travail hybride est un exemple qui pose des défis pour certains groupes démographiques. Il permet aux personnes racialisées, à la communauté LGBTQIA+, et aux personnes en situation de handicap, souvent confrontées à la discrimination dans les milieux de travail traditionnels, de mieux s’épanouir.

Cependant, il y a un revers de la médaille. Le travail hybride peut aussi engendrer des inégalités. Les employés sur site bénéficient d’une plus grande visibilité auprès des dirigeants. Cette différence peut poser problème et amener de meilleurs avancements pour ceux qui sont plus souvent en présentiel. Même si les technologies de surveillance numérique ont réduit certains comportements toxiques au travail, comme le racisme, le harcèlement sexuel et l’intimidation, elles peuvent aussi limiter l’autonomie des travailleurs et générer du stress. Ces impacts varient souvent en fonction de la race et de l’identité de genre des travailleurs.

Les bonnes pratiques pour une intégration réussie

Les études montrent que les entreprises inclusives sont plus performantes. Par exemple, un rapport de McKinsey & Company indique que les entreprises les plus diversifiées sur le plan ethnique et culturel sont 33 % plus susceptibles de surperformer leurs concurrents en termes de rentabilité. On peut penser que cela s’applique aussi à la diversité de genre et sexuelle. Pour surmonter ces défis et favoriser une intégration réussie, les entreprises peuvent adopter plusieurs bonnes pratiques :

  1. Formation et sensibilisation : Offrir des formations régulières sur la diversité et l’inclusion à tous les niveaux de l’entreprise. Cela inclut la sensibilisation aux préjugés inconscients et à l’importance de l’utilisation des pronoms appropriés.
  2. Politiques et procédures inclusives : Établir des politiques claires contre la discrimination et le harcèlement, et assurer leur application rigoureuse. Mettre en place des procédures de signalement efficaces et confidentielles. Encourager la création de groupes de ressources pour les employés LGBTQIA+ afin de fournir un espace sûr et de soutien, et de renforcer le sentiment d’appartenance. Le soutien explicite des dirigeants est crucial. La direction doit non seulement soutenir activement les initiatives d’inclusion, mais aussi montrer l’exemple en adoptant des comportements inclusifs.
  3. Avantages et bénéfices adaptés : Offrir des avantages qui tiennent compte des besoins spécifiques des employés LGBTQIA+, tels que des congés parentaux non genrés, des services de santé adaptés, et une couverture pour les partenaires de même sexe.

Entreprises inclusives

Des entreprises comme IBM, Accenture et Google ont mis en œuvre des programmes d’inclusion LGBTQIA+ avec succès. Par exemple, IBM a été reconnue pour ses efforts en matière d’inclusion grâce à des politiques progressistes et à un soutien visible de la part de ses dirigeants. Ces entreprises ont non seulement réussi à créer un environnement de travail plus inclusif, mais ont également vu une augmentation de la satisfaction et de la productivité de leurs employés.

L’intégration des employés issus de la diversité de genre et de la diversité sexuelle est un impératif stratégique pour les entreprises modernes. En adoptant des pratiques inclusives, les entreprises peuvent non seulement attirer et retenir les meilleurs talents, mais aussi stimuler l’innovation et la performance. L’inclusivité n’est pas seulement une question de justice sociale, c’est aussi un avantage compétitif significatif.

Pour plus de conseils et pour faire avancer vos réflexions sur le monde du travail, ne manquez pas nos derniers articles de la RédACT’. Rejoignez-nous sur FacebookLinkedlnInstagramTikTok

Rédaction:  Elodie Mériaux, conseillère en développement numérique chez ACT